Un Pont rouge au cOEur de l'Eurométropole

— 

Le pont, point de passage historique fermé depuis 1999, a été entièrement reconstruit.
Le pont, point de passage historique fermé depuis 1999, a été entièrement reconstruit. — C. DHALLUIN / 20 MINUTES

C'était comme un chaînon manquant entre la France et la Belgique. La communauté urbaine de Lille a inauguré, hier, le tout nouveau « pont rouge » entre Deûlémont et Frelinghien, côté Français, et Comines-Warneton, côté belge. Ce point de passage historique de la Lys, fermé depuis 1999, a été reconstruit en acier brut dont la patine couleur rouille ne nécessitera plus aucun entretien. Sur la partie française, une pile en bois permet de respecter la conception de l'ancien pont. « Ce passage était très actif avant d'être endommagé par les Allemands en 1940, explique le maire de Deûlémont, Francis Grimonprez. Il permet maintenant de raccorder le parc de la Lys avec le réseau Ravel belge (balades à pied ou à vélo) ». L'ouvrage a coûté 950 000 euros. W

O. A.