Réouverture du procès de la catastrophe de Ghislenghien

— 

Le 30 juillet 2004, en Belgique, l'explosion d'une conduite de gaz avait fait 24 morts.
Le 30 juillet 2004, en Belgique, l'explosion d'une conduite de gaz avait fait 24 morts. — AVS / EPA / SIPA

G

hislenghien, volet judiciaire. C'est un procès hors normes qui doit se rouvrir

aujourd'hui au tribunal correctionnel de Tournai. L'audience sur la catastrophe qui avait fait 24 morts et 132 blessés à la suite de l'explosion d'une conduite de gaz, le 30 juillet 2004 près d'Ath, en Belgique, devait déjà débuter le 25 mai. Mais elle avait été reportée à la demande des défenseurs de deux des quatorze co-inculpés. En prévision du procès, une salle d'audience de 1000 m2 a été montée tout spécialement à l'automne dernier sur la zone Tournai Expo. Et pour cause : près de 600 parties civiles se sont constituées en prévision du procès. Pas moins de quatre-vingt-dix places sont réservées aux avocats. La fin du procès n'est pas prévue avant 2010. W

O. A.