Deux frères Denfer remis en liberté

Olivier Aballain

— 

Les deux frères restent mis en examen.
Les deux frères restent mis en examen. — E. DELPIERRE / 20 MINUTES

I

ls avaient été interpellés et écroués en juin 2007.

Abdelkader et Mohammed Denfer, deux frères d'une famille tourquennoise, soupçonnés de blanchiment en lien avec des trafics de stupéfiants touchant notamment la jet-set de la Côte d'Azur, ont été libérés pour vice de procédure, a-t-on appris samedi. « Cette affaire nous a tous remués, c'est quand même aberrant d'avoir remis ces deux hommes en liberté », a confié à l'AFP un agent de la police judiciaire de Lille.

Quelques mois après son arrestation, Mohammed Denfer avait notamment été condamné à quatre ans de prison par le tribunal correctionnel de Lille dans une autre affaire liée à un trafic de voitures volées. Il a depuis fait appel. Et c'est « escortés par le GIPN et des gendarmes surarmés que les deux frères avaient été présentés le 26 mai devant le juge de la liberté et de la détention en vue de prolonger leur incarcération », a révélé samedi le quotidien La Voix du Nord. Mais l'un des trois défenseurs des détenus, Me Emmanuel Riglaire, a expliqué que la convocation des avocats n'avait pas été faite dans le délai légal de cinq jours. Les deux hommes sont ressortis libres, l'un jeudi de la maison d'arrêt de Lille-Sequedin, l'autre vendredi de la prison de Longuenesse. Les deux frères sont toujours mis en examen et l'enquête continue. W