Lille : Un 3e budget participatif particulièrement joueur

PROJETS Cette année, les lauréats du 3e budget participatif de Lille ont plutôt la fibre sportive. Parmi les 20 projets retenus, près de la moitié concerne des aménagements autour de la pratique des jeux ou d’une activité physique

Mikaël Libert
— 
Illustration d'un skate park.
Illustration d'un skate park. — C. Allain / 20 Minutes
  • Lille vient de boucler la 3e édition de son budget participatif.
  • La somme allouée a été revalorisée à hauteur de 2 millions d’euros.
  • Vingt lauréats ont été choisis parmi plus de 800 projets présentés.

De l’eau et des jeux. Même s’il n’y a pas de consigne au départ, une thématique générale se dégage néanmoins à chaque sélection des projets lauréats du budget participatif de Lille. Les idées vertes laissent donc leur place cette année aux désirs ludiques, sportifs et aquatiques. Voici donc les 20 souhaits qui seront concrétisés grâce aux 2 millions d’euros investis par la ville en 2022.

C’est finalement le vote des Lillois qui a déterminé cette thématique en sortant du lot des 824 propositions 20 lauréats. Neuf d’entre eux concernent des aménagements soit sportifs, soit ludiques. Des « modules ou des bowls pour pratiquer le roller, le vélo, le skate », des « city stades multi-sports », des « jeux adaptés aux plus de 10 ans » ou pour les enfants atteints de handicap, des espaces sportifs de type street-workout, parcours du combattant, barres tractions, une « cabane dans les arbres reliée à une échelle et à un mur d’escalade »… Soit dans des endroits ciblés, soit plus généralement dans les parcs.

Oui à l'eau, mais par petites touches

Alors que l’eau ne reviendra pas sous forme de canal avenue du Peuple-Belge, elle apparaîtra par petites touches un peu partout ailleurs. D’abord par le biais d’un « bassin de nage sur la Deûle » imaginé par les élèves du collège Jean Jaurés « à l’image du bassin de la Villette à Paris ». Sera aussi concrétisé le projet d’une Lilloise d’installer en ville des « doubles fontaines à eau, avec une zone basse pour les animaux et une zone haute pour les habitants ». D’autres fontaines, portables cette fois, pousseront dans les parcs de Lomme comme l’ont demandé les collégiens de Jean Jaurès.

A côté de ces deux thématiques, d’autres projets plus originaux ont été retenus. Des abris pour les animaux errants, une cabane pour observer les oiseaux, des « capsules temporelles » à ouvrir en 2222, des installation de ruches dans les cimetières ou encore des dispositifs pour charger son téléphone (bancs connectés solaires, vélo-recharge, etc.). Bref, plein de bonnes idées que vous pouvez retrouver en détail sur le site de la mairie.