Transpole accepte de discuter avec force ouvrière

— 

C. DHALLUIN / 20 MINUTES

Un espoir pour les usagers du bus dans l'agglomération.

La direction de

Transpole a accepté de recevoir une délégation du syndicat FO, demain, dans le cadre du mouvement de grève observé depuis plus de deux semaines sur les secteurs Roubaix-Tourcoing et Villeneuve-d'Ascq. Le syndicat réclame toujours la réouverture des négociations annuelles sur les salaires, et a enregistré le renfort de SUD depuis le début de semaine. Résultat : le trafic bus est maintenant également perturbé à Lille intra-muros. Rien n'indique toutefois que la situation sera réglée demain, d'autant plus que SUD n'est toujours pas convié à la réunion, malgré la demande de FO. La querelle se fait également sur les chiffres : alors que la direction annonce une mobilisation en légère baisse, Jean-Marie Wikart, délégué SUD, assure que « chaque jour cinq à six salariés supplémentaires rejoignent le mouvement ». Si les parties ne sont déjà pas d'accord sur ce point... W

O. A.