Il était une fois dans l'est

— 

Des Gendarmes de Saint-Pétersbourg aux Parapluies de Belgrade, le réalisateur Kasimir Kurtturitsa ne manque pas de références. Son dernier grand succès Bienvenue chez les Kowalski l'a pourtant dégoûté du milieu du cinéma. « Marre des acteurs capricieux, tonne-t-il de son accent slave. Je tourner maintenant avec amateurs ». Première expérience de tournage collectif et festif ce week-end à l'occasion des « 400 Clous », festival d'art de la rue organisé depuis sept ans par la compagnie Métalu A Chahuter.

« Les spectateurs joueront les figurants et les compagnies invités vont se prêter au jeu de ce tournage insolite », explique Blandine de la Campa chez Métalu. Une fanfare serbe, les hommes-chevaux de la chorégraphe Nathalie Baldo ou encore une course de voiture seront au générique de ce film censé raconter l'affrontement des familles Kalash et Schnikov. Méfiance tout de même ! Après enquête, il s'avère que Kasimir est un prénom plutôt polonais que serbe. Nous aurions donc peut-être affaire à un usurpateur. S'il vous propose des scènes déshabillées, refusez !

Gilles Durand

Programme

Samedi de 16 h à 2 h et dimanche de 16 h à 23 h au Jardin Vauban, rue Desmazières, Lille. www.metaluachahuter.com