Les salariés d’Elco-Brandt veulent attaquer un tribunal de commerce

© 20 minutes

— 

Les 150 salariés de l’usine Elco-Brandt de Lesquin ont appris lundi la décision de fermeture en janvier 2005. Abdeslam Drici, délégué SLT (syndicat majoritaire), en veut au tribunal de commerce de Nanterre, qui avait confié en 2002 la reprise de Brandt à l’israélien Elco : « Aux quatre autres repreneurs sérieux, ils ont préféré des flibustiers. » Le repreneur n’ayant pas tenu ses engagements, le SLT envisage de porter plainte contre le tribunal.