Hauts-de-France : Une appli pour balancer tout votre seum sur le service de TER

TRANSPORTS La région des Hauts-de-France vient de lancer officiellement une application pour smartphones dont le but est de recueillir toutes les remarques des voyageurs sur les dysfonctionnements du service de TER

Mikaël Libert
— 
«Rezo», l'appli pour les mécontents des TER en Hauts-de-France.
«Rezo», l'appli pour les mécontents des TER en Hauts-de-France. — M.Libert / 20 Minutes
  • Les Hauts-de-France ont conçu une application pour les utilisateurs du réseau TER.
  • Les voyageurs peuvent ainsi signaler en temps réel tous les problèmes rencontrés au cours de leurs voyages.
  • Ces signalements sont ensuite remontés à la SNCF pour qu’elle puisse cibler ses actions d’amélioration du service.

Balance ton TER. Depuis la semaine dernière, l’application Rezo est disponible sur les stores de Google et d’Apple. Développée par le conseil régional des Hauts-de-France, elle doit permettre aux usagers des trains régionaux (TER) de signaler toutes sortes de problèmes qu’ils peuvent être amenés à rencontrer au cours de leurs voyages. Succès garanti.

Est-il encore nécessaire de rappeler le climat de tension qui règne entre la Région et la SNCF au sujet du service de TER ? Sous la pression, en fin d’année dernière, le transporteur a fait des efforts pour tenter de résorber les nombreux dysfonctionnements. Pour autant, son client et donneur d’ordre le garde à l’œil. Et pour que la vigilance de la SNCF sur la qualité du service de TER ne fléchisse pas, le conseil régional vient de se doter d’une nouvelle arme : Rezo.

Autant de billes pour mettre la pression à la SNCF

Il s’agit d’une simple application, compatible iOS et Android, « destinée à recueillir et partager les signalements des usagers du TER », explique-t-on à la Région. Retards, annulations de trains, sous dimensionnements, insécurité, propreté… L’utilisateur peut ainsi balancer en direct tous les désagréments subis au cours de son voyage et attribuer une note de satisfaction. Afin d’éviter les trolls, les signalements sont géolocalisés.

Le recueil de ces données à deux utilités. La première est de signaler aux autres voyageurs les éventuels dysfonctionnements en temps réel, une sorte de « météo des lignes du réseau ». L’autre est de « porter ces contributions à la connaissance de la direction régionale de la SNCF afin que les actions d’amélioration soient mieux ciblées ». Autrement dit, donner des billes à la Région pour mettre la pression au transporteur.