« L'Europe doit se faire oublier »

Recueilli par Olivier Aballain

— 

E. DELPIERRE / 20 MINUTES

Quelle est la meilleure chose que l'Europe ait apportée à la région ?

Je ne vois rien. Les directives s'appliquent aux pays. On dit que l'Europe a donné beaucoup d'argent au Nord-Pas-de-Calais en tant que territoire en difficulté, mais c'est faux, c'est avec l'argent des Français que cela se fait, c'est de l'argent sorti de notre poche.

Et quelle est la pire chose que l'Europe y ait faite ?

Le pire, c'était d'obliger les Etats-nations à supprimer les frontières. La libre circulation des biens et des hommes a cassé les entreprises et lancé une immigration massive.

Le pire coup pour l'image de l'Europe ?

Les quotas imposés à nos pêcheurs et à nos agriculteurs. C'est symbolique de l'absurdité de l'Europe, dont les intérêts vont à l'encontre de ceux de la France : nous étions exportateurs de poisson, on nous a obligés à casser la production et nous sommes devenus importateurs.

Il n'y a donc aucune promesse que l'Europe puisse faire à vos yeux ?

La plus grande promesse de l'Europe, ce serait de se faire oublier des Français. Respecter ceux qui ont voté contre le référendum sur la « Constitution Giscard », ce serait respecter l'identité des Etats. W