Lille : Les très bonnes surprises de la parade d’ouverture d’Utopia

C'EST LA FETE Utopia, l’événement culturel organisé par Lille 3000, a été lancé avec la désormais traditionnelle parade d’ouverture dans les rues de la capitale des Flandres

Mikaël Libert
— 
Les bonnes surprises de la parade d'Utopia — 20 Minutes
  • Les festivités d’Utopia ont été lancées samedi à Lille. Environ 300.000 personnes ont assisté à la fête d’ouverture.
  • Le feu d’artifice qui a clos la soirée a bluffé les Lillois et les Lilloises par son caractère inédit.
  • Cette grande manifestation culturelle va durer jusqu’en octobre.

C’est parti pour six mois d’Utopia. Samedi ont été lancées les festivités d’Utopia à Lille. Comme le veut la tradition lors de chacune des grandes manifestations culturelles de Lille 3000, c’est une parade d’ouverture qui a marqué le début de l’événement. 20 Minutes en a retenu quelques bonnes surprises.

La fête a duré une grande partie de la journée et de la nuit de samedi, entre les spectacles et happenings en statique, la parade et le feu d’artifice de clôture. S’il y avait certaines choses peu originales et d’autres un peu cheap, on a quand même été agréablement surpris dans l’ensemble, à commencer par l’organisation.

Pas d’incident notable à déplorer

Selon les services de secours, ce ne sont pas moins de 300.000 personnes qui ont assisté aux festivités d'Utopia. Alors, rapporté aux onze hospitalisations pour des blessures sans gravité, le bilan est plutôt pas mal. En termes de sécurité publique, la préfecture n’a dénombré que huit interpellations pour des faits qui n’ont pas été précisés.

Toujours sur le côté organisation, il avait été décidé de ne pas poser de barrières le long du parcours suivi par la parade. Un pari osé mais au final gagnant. En termes de convivialité, rien à voir avec un public parqué. On a vu les artistes communier vraiment avec les spectateurs, et particulièrement avec les enfants.

Sur les chars, les fanfares, les danses, on ne va pas juger. Tout ce qu’on peut dire, c’est que les Lillois volontaires pour participer avaient l’air de kiffer leur life. En revanche, ce qui avait été annoncé comme un simple « feu d’artifice » a bluffé le public. Parce qu’en plus des banales fusées, si belles soient-elles, on a pu assister à un véritable ballet aérien lumineux dansé par des dizaines de drones. Les appareils ont enchaîné les figures pour terminer sur une époustouflante colombe de la paix. Du grand art, inédit à Lille.