Il y a de l'espace pour tous à la Grand-Place

Gabriel THIERRY

— 

L'espace devraitêtre inauguré début 2010.
L'espace devraitêtre inauguré début 2010. — O. TOURON / 20 MINUTES

La Grand-Place de Lille va devenir une « zone de rencontre », a révélé

La Voix du Nord. Une information confirmée hier par les élus. Cet espace, où cohabitent piétons, cyclistes et voitures, pourrait, selon nos informations, être inauguré fin février ou début mars 2010. Car les travaux, essentiellement de la signalétique et du marquage au sol, devraient être lancés après les soldes de janvier. Ce nouveau concept urbain, en projet dans d'autres villes, a été validé par un décret de juillet 2008. Inspiré du code de la rue, il préconise la priorité pour l'usager le plus vulnérable. Adieu les feux, exit les trottoirs et les voitures sont priées de ne pas dépasser les 20 km/h.

Les automobiles ne seront donc pas chassées de la Grand-Place : c'était pourtant l'un des projets des Verts, membres de la majorité de Martine Aubry. « Ce n'est pas une reculade, se défend Eric Quiquet (Verts), chargé des transports à la métropole. La zone de rencontre n'est pas incompatible avec des piétonisations complètes l'été. Nous n'avons pas envie d'un espace piéton confetti dans le centre de Lille et le reste dans l'enfer automobile. On ne focalise par sur la Grand-Place. » Laquelle sera tout de même piétonne quelques semaines de plus l'été, du 1er août à la braderie.

« Les commerçants étaient opposés à la piétonnisation complète : ça aurait été un blocus, rappelle Jacques Mutez (PRG), adjoint au commerce. Là, ils font un pas, la mairie aussi. C'est un progrès fantastique, une épine de moins dans le pied de Martine Aubry. »

Elus et commerçants se retrouveront d'ailleurs bientôt dans le même bateau (ou train ?), direction Metz où une zone de rencontre existe déjà. Outre Grand-Place, une autre zone de rencontre pourrait voir le jour à Lille, rue de la Monnaie. W