Nord : Le forum antique de Bavay rouvre ses portes avec une nouvelle scénographie

Patrimoine Fermé depuis septembre, le forum antique de Bavay, dans le Nord, rouvre ses portes, samedi, à l'occasion du week-end de la Nuit des Musées, avec des vestiges protégés des intempéries

Nicolas Montard
— 
Pierre-Antoine Lamy, nouveau directeur du Forum Antique de Bavay, assure que la couverture protège les ruines tout en participant à la scénographie.
Pierre-Antoine Lamy, nouveau directeur du Forum Antique de Bavay, assure que la couverture protège les ruines tout en participant à la scénographie. — Nicolas Montard
  • Pour protéger ses vestiges, mais aussi les mettre en scène, le forum antique de Bavay, dans le Nord, est désormais doté d’une toiture géante.
  • Le parcours extérieur est désormais en partie couvert, pour mieux conserver et mettre en scène les ruines deux fois millénaires.
  • Le chantier a coûté 9,6 millions d’euros.

Plein soleil sur Bavay. Et bonne nouvelle pour les vestiges de la Rome antique, désormais installés à l’ombre sous un parasol de 6.400 m2 ! Coût du pare-soleil géant : 9,6 millions d’euros. Mais l’objectif n’est pas de se protéger des rayons du soleil, « Ce n’est pas simplement un manteau ou un parapluie qui protège les ruines, confie Pierre-Antoine Lamy, directeur du Forum antique de Bavay. Mais aussi l’idée d’une forme de restitution en reprenant la hauteur d’origine des volumes et créant une ambiance de pénombre sur les vestiges. »

Ces derniers mois, le Forum Antique s’est payé un sacré lifting. Et il était temps. Construit au Ier siècle, il y a près de 2.000 ans, le forum de 240 mètres sur 110, décomposé entre espace sacré, esplanade et basilique, témoigne de l’importance de Bagacum à l’époque gallo-romaine.

Protéger le patrimoine

A la croisée de sept voies romaines, dont celle menant de Cologne à Boulogne-sur-Mer, la cité s’était dotée de fortifications sur les bases du forum au IIIe siècle. Elle a ensuite perdu de son importance. Et les constructions avaient recouvert une partie du joyau.

A partir du week-end du 14-15 mai, les visiteurs pourront de nouveau déambuler entre les ruines. Un accès pour les personnes à mobilité réduite a été aménagé.
A partir du week-end du 14-15 mai, les visiteurs pourront de nouveau déambuler entre les ruines. Un accès pour les personnes à mobilité réduite a été aménagé. - Nicolas Montard

Si ce passé gallo-romain est redécouvert à partir du XVIIIe siècle, c’est seulement après les bombardements allemands de 1940 que les choses évoluent réellement. On décide de ne plus reconstruire sur le forum, ce qui permet d’exhumer les impressionnants vestiges. Sauf qu’à l’air libre, attaqués par les intempéries et la végétation, certains éléments et notamment ceux du cryptoportique (des arches souterraines qui soutenaient la construction) se sont abîmés.

De nombreuses solutions de conservation d’urgence ont été évoquées, voire testées : tôles ondulées temporaires, couvertines, l’enveloppement de piliers dans des bâches en hiver, puis toute l’année… « En 2012, le projet scientifique et culturel était clair : protéger et valoriser le site, qui est le plus grand forum romain dégagé de France, avant qu’il ne soit trop tard », rappelle Pierre-Antoine Lamy.

D’où cette solution de couverture géante. Soutenu par 66 piliers, ce préau géant culmine à 13 m, au-dessus de vestiges atteignant parfois les 8 m de haut.

Accessibles aux personnes à mobilité réduite

Ces travaux ont permis de mettre à jour des enduits peints recouvrant le cryptoportique et une trompe gallo-romaine. Ils se sont accompagnés d’un nouveau parcours de médiation entre les ruines, désormais pleinement accessibles aux personnes à mobilité réduite. Dix stations rythment ainsi la découverte de cet élément de patrimoine majeur de l’époque gallo-romaine dans la région.

Des ouvriers finalisent le chantier de couverture du Forum antique, qui protège le cryptoportique.
Des ouvriers finalisent le chantier de couverture du Forum antique, qui protège le cryptoportique. - Nicolas Montard

En 2019, 40.000 visiteurs avaient parcouru les ruines et le musée gérés par le département du Nord. Un chiffre en constante augmentation, symbole de l’appétence des Français pour l’archéologie. Ils auront l’occasion d’en faire à nouveau la preuve à partir de ce week-end. En effet, la Nuit des Musées marque la réouverture du forum antique.