Les jobs d'été fondent comme glace au soleil

— 

Du boulot pour les vacances, il n'y en a pas à la pelle

. C'est le constat fait par le Centre régional d'information jeunesse (Crij), après le forum organisé le 25 mars dernier. En 2008, le Crij avait recensé 2 653 offres d'emploi, dont 632 pour l'étranger. Cette année, ce nombre a fondu à 1 092 offres, dont 123 en dehors de l'Hexagone. Résultat, en 2010, le Crij devrait revoir à la baisse le nombre de forums, une vingtaine actuellement dans la région.

La faute à « la crise, la désertion des entreprises intérimaires, passées de six agences à deux, et moins de propositions en Belgique », pointe pêle-mêle Dominique Wybo, chargée de mission au Crij. Même l'animation est à la traîne, car « les parents inscrivent leurs enfants en colonie au dernier moment. Dans le tourisme, les réservations se font à la dernière minute : un patron embauchera au mois de juin s'il sent bien la saison. »

Il reste tout de même un point positif : le nombre d'annonces pour les travaux agricoles reste stable au Crij. « La profession agricole se mobilise toujours pour l'emploi saisonnier, rassure Anne Nicolas, à la chambre d'agriculture. Même avec la mécanisation, pour faire tourner un engin, il faut des saisonniers. » W

Gabriel Thierry