Les mille et un fantasmes de l'orient

— 

L'Orient commence au sud. Par le Maghreb que les artistes français découvrent au moment de la conquête de l'Algérie en 1830. Jouant sur la fascination et le fantasme, l'exposition « Miroirs d'Orients »* se présente en 200 pièces composées de dessins, d'autochromes (diapositives en couleur du début du XXe siècle) et de photos, dont la plus ancienne, sur papier salé, date de 1854. Aucune peinture. « Car nous souhaitions privilégier l'instantanéité », explique Alain Tapié, directeur du Palais des Beaux-Arts. Tantôt singulières (un kebab datant de 1908), tantôt provocatrices (la vision contemporaine du harem), les images invitent au voyage des premiers touristes, en référence au Grand Tour de la Méditerranée. Ultime étape : le regard décalé de photographes orientaux.

G. D.

* 5/7 eur. Du 15 mai au 31 août au Palais des Beaux-Arts, Place de la République, Lille. 03 20 06 78 00