Adolescente morte près de Lens: son ex-compagnon avoue

FAIT DIVERS Elle avait été retrouvée morte dans un ruisseau à Angres. L'homme parle d'une séparation mal vécue...

Avec agence

— 

Le Nord-Pas-de-Calais provoque avec humour l'Auvergne sur la question de l'emploi
Le Nord-Pas-de-Calais provoque avec humour l'Auvergne sur la question de l'emploi — IDE

L'ancien compagnon de la jeune fille de 17 ans et demi retrouvée morte mercredi dans un ruisseau à Angres (Pas-de-Calais), près de Lens, est passé aux aveux vendredi, lors de sa garde à vue.

Rupture

Le jeune homme âgé de 27 ans a reconnu avoir tué la jeune fille à l'issue d'une entrevue qu'il avait sollicitée, «car il vivait mal leur séparation», survenue une semaine auparavant, selon le parquet de Béthune.

La garde à vue du jeune homme, débutée jeudi soir dans les locaux de la brigade criminelle de Lens, a été prolongée vendredi afin de faire la lumière sur les dernières zones d'ombre entourant les circonstances de la mort. Il doit être déféré samedi en fin de matinée au parquet de Béthune (Pas-de-Calais) en vue de l'ouverture d'une information criminelle pour homicide volontaire, toujours selon le parquet.

Le jeune homme, interpellé jeudi soir chez un ami dans une localité proche de la métropole lilloise, n'avait pas un ancrage très solide, tant du point de vue social que professionnel, selon cette source. Sans emploi, changeant souvent d'adresse, il n'était pas connu des services de police avant cette affaire.

L'autopsie de la jeune femme avait révélé que sa tête avait été maintenue sous l'eau, provoquant la noyade et donc la mort. Le corps sans vie de l'adolescente, à demi immergé dans 50 à 60 centimètres d'eau, avait été découvert dans la Souchez mercredi, en fin d'après-midi par des promeneurs. Un couteau avait été retrouvé à proximité mais l'examen du corps n'avait révélé aucune trace de coups de couteau. e disparue.