Hauts-de-France : Agricoolteur, l’agriculteur qui dépoussière le métier sur TikTok

AGRICULTURE A 26 ans, Marc-Antoine Dumoulin est devenu une star sur les réseaux sociaux en réalisant des vidéos décalées pour parler de son métier d’agriculteur

François Launay
— 
Marco l'agricoolteur fait un carton sur les réseaux sociaux
Marco l'agricoolteur fait un carton sur les réseaux sociaux — Marc-Antoine Dumoulin
  • Marc-Antoine Dumoulin est l’agriculteur français le plus suivi sur TikTok avec plus de 370.000 abonnés.
  • Un succès acquis grâce à des vidéos décalées mais aussi pédagogiques sur son métier d’agriculteur dans l’Aisne.

Quand il s’est promené le week-end dernier dans les allées du salon de l'agriculture, Marc-Antoine Dumoulin n’est pas passé inaperçu. Un selfie par ci, un serrage de main par là, l’agriculteur de 26 ans a pu mesurer sa popularité. « Il y a même une fille qui a pleuré tellement elle était contente de me voir. Ça fait bizarre », n’en revient toujours pas le jeune homme. Il faut dire que « Marco l’agricoolteur », son pseudo sur les réseaux sociaux, est une véritable star.

Avec plus de 370.000 abonnés sur TikTok, il est l’agriculteur français le plus suivi. Epatant pour quelqu’un qui n’a découvert ce réseau social qu’en octobre 2020. « C’est un peu venu du jour au lendemain. Lors d’un repas de famille, mon beau-frère m’a dit d’aller faire un tour sur TikTok pour aller voir des vidéos marrantes d’agriculteurs. J’ai d’abord regardé jusqu’au jour où j’ai fait ma première vidéo à un moment où j’étais en train de planter mes betteraves. J’ai remis ça le lendemain puis tous les jours ou presque. Mais jamais je n’aurais pensé attirer autant de gens », reconnaît Marc-Antoine.

Dépoussiérer le métier d’agriculteur

Propriétaire d’une exploitation familiale de 200 hectares basée à La Neuville Bosmont (Aisne), il cultive dans ses champs du blé, du colza, du maïs et de la betterave. Et chaque jour, en plus de son travail, il consacre au moins deux heures à son compte TikTok. Avec ses vidéos décalées, passionnées ou pédagogiques sur son métier, il a conquis un large public et contribue à dépoussiérer et déringardiser une profession d’agriculteur trop souvent victime de clichés.

« Beaucoup de gens voient encore l’agriculture comme il y a 40 ans. Certains pensent qu’on pollue et qu’on fait n’importe quoi dans nos champs. Mais ce n’est pas vrai. On est une jeune génération qui a été énormément sensibilisée à tout ça. Aujourd’hui, on fait réellement attention à tout ce qu’on fait. C’est ça que je veux mettre en avant. Je veux que les gens comprennent vraiment ce qu’on fait », insiste « l’agricoolteur ».

Informer sur la réalité d’un métier de plus en plus compliqué

Et les retours sont très positifs. Que ce soit ses abonnés ou d’autres agriculteurs, la grande majorité apprécie cette découverte insolite de l’agriculture. Grâce à cette popularité virtuelle, Marc-Antoine est aussi devenu une sorte de porte-parole en racontant aussi la réalité d’un métier de plus en plus compliqué.

« C’est de plus en plus compliqué de gagner correctement sa vie quand est agriculteur. Certains travaillent à perte car on a des énormes charges. Aujourd’hui, le métier d’agriculteur c’est plein de choses réunies : il faut à la fois être comptable, financier chauffeur, mécano… C’est pour ça aussi que c’est passionnant. On apprend à gérer plein de choses », explique Marc-Antoine Dumoulin. Y compris la gestion des réseaux sociaux qui ont fait de lui une star de l’agriculture auprès des jeunes.