Guerre en Ukraine : Martine Aubry demande aux Lillois volontaires d’accueillir des réfugiés

SOLIDARITE La maire de Lille a lancé un appel aux habitants de Lille pour qu’ils se portent volontaires afin d’accueillir des Ukrainiens ayant fui la guerre. Une collecte de fonds a par ailleurs été lancée pour acheminer de l’aide humanitaire dans les pays limitrophes de l’Ukraine

Mikaël Libert
— 
Des Ukrainiens fuyant la guerre (illustration).
Des Ukrainiens fuyant la guerre (illustration). — SOPA Images/SIPA
  • Depuis le début de l'offensive russe en Ukraine, près de 500.000 personnes ont fui le pays.
  • Les ukrainiens ont essentiellement trouvé refuge en Pologne et en Roumanie mais certains devraient arriver en France.
  • La ville de Lille s'organise pour pouvoir accueillir ceux qui le souhaitent, notamment chez des habitants volontaires.

Lille, terre d’accueil. Dimanche, la maire de Lille, Martine Aubry, a lancé un appel à ses administrés afin qu’ils se portent volontaires pour accueillir des réfugiés ukrainiens fuyant la guerre. La capitale des Flandres n’est en effet pas sans lien avec ce pays, notamment avec la commune de Kharkiv avec laquelle elle est jumelée. Ce n’est pas la première fois que l’élue socialiste initie une telle démarche de solidarité.

Depuis le début de l’offensive russe en Ukraine, ce sont déjà des dizaines de milliers de personnes qui ont quitté le pays, essentiellement pour trouver refuge en Pologne. Néanmoins, il est fort probable que certains, dont il est impossible d’estimer le nombre, arriveront en France pour y trouver la paix. Dans cette perspective, la municipalité a décidé d’anticiper. « La ville a d’ores et déjà, en lien avec la Préfecture, recensé les locaux disponibles », assure la mairie dans un communiqué.

Que les volontaires contactent la mairie

Une solidarité qui ne se limite pas aux élus. Selon la mairie, « plusieurs habitants nous ont déjà contactés pour assurer de leur soutien et, pour certains, faire part de leurs possibilités d’héberger des Ukrainiens ». Un geste que Martine Aubry souhaite voir s’élargir. La socialiste appelle ainsi les Lillois qui seraient volontaires pour héberger des réfugiés à se manifester via une adresse mail dédiée : accueilukrainiens@mairie-lille.fr.

Parallèlement à cela, la municipalité et la Fondation de Lille ont lancé une collecte de fonds pour l’Ukraine. Selon la mairie, qui cite les autorités ukrainiennes, « il n’est pas souhaitable aujourd’hui de collecter directement des produits alimentaires, des médicaments ou des vêtements ». Dans un premier temps, l’argent récolté doit donc servir à acheminer des produits de première nécessité aux réfugiés dans les pays limitrophes à l’Ukraine. Dans un second temps, lorsque des couloirs humanitaires auront été ouverts, l’aide sera envoyée vers la population restée dans le pays.

En août dernier, alors que les Talibans reprenaient le pouvoir en Afghanistan, Lille s’était largement mobilisée. Des dizaines d’Afghans avaient été exfiltrés avant de trouver refuge à Lille. Les habitants avaient aussi répondu en masse à l’appel de la mairie pour fournir notamment des vêtements à ces réfugiés qui n’avaient rien pu emporter dans leur fuite.