Le dernier métro salué par la critique

Olivier Aballain

— 

Ce ne sont que quelques minutes, mais elles changent tout. A compter de ce lundi, les horaires des derniers métros s'alignent sur les derniers TGV en gare de Lille-Flandres. L'allongement du service est modeste : dix minutes sur la ligne 1 (00 h 30 au lieu de 00 h 20 et 00 h 25 vers 4-Cantons et CHR- Calmette), vingt minutes sur la 2 (00 h 30 direction Saint-Philibert). Juste de quoi permettre aux usagers du dernier TGV, qui arrive à 00 h 18 en provenance de Paris, de ne pas rester à quai.

« Nous avions souvent des demandes en ce sens, explique Robert Bréhon, de l'association UFC-Que Choisir. Parfois dix ou quinze personnes se retrouvaient à quai après le dernier métro. » Dominique Plancke, élu lillois (Verts) et président de la commission Transports du conseil régional, acquiesce : « Le problème est apparu avec l'instauration de ce dernier TGV, qui s'arrête notamment à Arras, à notre demande. On ne pouvait pas forcer Transpole à s'adapter, mais c'était une question de cohérence. » Jusqu'à présent, selon l'UFC-Que Choisir, la demande butait sur l'organisation de l'entretien du réseau, après le service. « Mais notre intervention lors du débat sur les transports en communauté urbaine [le 17 avril] a été écoutée », se satisfait Robert Bréhon. W