L'ex-adjoint de Dalongeville l'enfonce

— 

Les semaines se suivent et les rapports de la chambre régionale des comptes sur Hénin-Beaumont se ressemblent. Alors que le maire (PS), Gérard Dalongeville, est toujours détenu à la maison d'arrêt de Longuenesse pour détournement de fonds publics, l'un de ses anciens adjoints l'a enfoncé un peu plus ce week-end. Pierre Ferrari a révélé une partie du nouveau rapport de la chambre régionale des comptes. On y apprend que le maire lui a délibérément versé des salaires d'employé municipal alors qu'il ne l'était plus. « Dans le seul but de me nuire, de me rendre inéligible », justifie l'ancien adjoint qui a décidé de porter plainte, à son tour, contre Gérard Dalongeville. Une fois les affaires judiciaires passées, Pierre Ferrari compte préparer la « reconstruction ». Avec Marie-Noëlle Lienemann, la première adjointe d'Hénin-Beaumont, il a appelé à de nouvelles élections. Et a déjà lâché une première banderille en dénonçant la « collaboration occulte » de Gérard Dalongeville avec le Front national. W

V. V.