ERDF-GRDF encore sous tension

— 

La direction a annulé sa plainte contre quatre employés qui bloquaient le site de Lille, par souci d'apaisement. C'est raté : les salariés d'ERDF-GRDF organisent ce matin, à 11 h, une nouvelle assemblée générale pour déterminer la suite à donner à leur mouvement. « La direction a annoncé que les négociations étaient closes, précise Pascal Duquesnoy, secrétaire du syndicat CGT Energie. Pour nous, il n'y a rien de terminé. » Et pour cause, les employés n'ont pas obtenu satisfaction. Ils réclament toujours 10 % d'augmentation de leurs salaires ainsi qu'une prime de 1 500 euros.

Ces dernières semaines, ils n'avaient pas hésité à organiser des coupures sauvages dans la métropole pour se faire entendre. Certaines ont touché les commerçants du centre-ville, très en colère. « A partir de maintenant, on va essayer d'éviter les coupures, précise le syndicaliste. Notamment parce que cela gêne beaucoup les usagers. » Les salariés envisagent désormais de protester en rétablissant le courant chez les clients les plus démunis. W

V. V.