Sans titre 322507

— 

Pop Sortie du nouvel album de Marcel et son Orchestre

Avec des morceaux dedans

« Nous acceptons désormais de figurer parmi les idoles et de sièger à la place qui nous est due: le Panthéon des stars ». Pince sans rire, c'est en ces termes que Marcel et son Orchestre annonce à la presse l'arrivée de son nouvel album, Bon chic... bon genre!. Le dixième de la dynastie marcelienne. Et nouveau pied de nez à la bienséance, la marque de fabrique du groupe le plus populaire de la région.

La légende voudrait que la formation soit née autour d'une simple ambition : avoir du succès pour pouvoir plus facilement draguer les filles. Aujourd'hui, les sept samouraïs de la pop rock tendance frites au vinaigre refusent toujours de se mettre Marcel en tête concernant leur carrière. Tout juste Franck Vandecasteele, chanteur et porte parole du groupe admet-il que les temps ont changé et que l'underground, c'est fini. « Entre la norme et la marge, difficile de se frayer une place. D'autant que le côté festif est toujours aussi mal considéré dans le monde du rock ».

Illustré par Charb, ce nouvel épisode musical contient 18 titres dont la tonalité déjantée ne surprendra guère l'habitué. Entre disco et punk, une cohérence musicale parvient toutefois à s'imposer. Avec l'humour en bandoulière et le militantisme coincé dans le porte-jaretelle. Musicalement ou politiquement, aucune demi-mesure. Et des opinions déclinées de plus en plus clairement. Un engagement qui agace certains fans. « Il existe une aversion pour le discours politique, se désole Franck Vandecasteele. Les réactions sur notre site nous l'ont fait comprendre. Pourtant, on espère encore être des anars-gauchos. » Qui osent aujourd'hui dévoiler quelques sentiments profonds et peuvent déclarer fièrement que « La révolution se fera sur l'édredon »