Hauts-de-France : Des tirs de mortier d’artifice sur le commissariat de Château-Thierry, plusieurs interpellations

DELINQUANCE Plusieurs opérations policières sont toujours en cours

Romarik Le Dourneuf
— 
Entrée du commissariat de l'hôtel de police national de la ville d'Alençon (illustration)
Entrée du commissariat de l'hôtel de police national de la ville d'Alençon (illustration) — © SICCOLI PATRICK/SIPA

Le commissariat de Château-Thierry (Aisne) et des policiers venus en renfort ont été visés, ce jeudi dans la soirée, par des  tirs de mortier d'artifice, qui n’ont fait ni dégâts ni blessés. Plusieurs personnes ont été interpellées, a-t-on appris ce vendredi auprès de la   Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de l’Aisne.

Plusieurs tirs de mortier visant « le bâtiment du commissariat », notamment « la porte d’entrée » ont eu lieu « vers 23h30 », selon la DDSP. Un des équipages venu en renfort d’un autre secteur du département a ensuite subi des tirs « vers 2h ».

Un homme placé en garde à vue

« Un équipage de la BAC a repéré un des individus auteurs des premiers tirs au sein d’un groupe ». Au moment de son interpellation, les policiers ont « été pris à partie par le reste du groupe » et ont « fait usage du lanceur de balles de défense et de grenades de défense », a ajouté la DDSP.

Cet homme de 21 ans était toujours en garde à vue ce vendredi matin, a précisé la police​, mentionnant « plusieurs interpellations » sans en donner le nombre, des opérations étant toujours en cours. Selon une source policière, les personnes interpellées sont des jeunes d’une vingtaine d’années.