Ça sentait le gaz aux Beaux-Arts

— 

« C'est la procédure normale. Il n'y a rien d'exceptionnel ! » Directeur du palais des Beaux-Arts de Lille, Alain Tapié a dédramatisé l'évacuation de son musée, hier. En milieu d'après-midi, une fuite de gaz a été signalée sur le site Dalkia, une entreprise voisine du palais. Les pompiers sont arrivés en nombre avec cinq camions. « Ils ont demandé qu'on évacue. L'intervention a duré une petite demi-heure, poursuit Alain Tapié. Ça nous a au moins permis de voir que le système fonctionnait parfaitement. »

Le personnel du musée a accompagné les visiteurs sur la place de la République où ils ont pu patienter au soleil. « Ensuite, tout le monde est rentré dans le calme. Il restait suffisament de temps avant la fermeture pour leur permettre de poursuivre leur visite, conclut le directeur. C'était un mercredi normal, en somme... » Enfin, presque normal. ■Vincent Vantighem