Lille : L’emblématique église de Wazemmes rouvre huit mois après un incendie

SINISTRE En mai, le feu avait endommagé la sacristie et une partie de la charpente de l’église Saint-Pierre-Saint-Paul. Des travaux de réparation provisoires ont été effectués pour permettre la tenue des manifestations de fin d’année

Mikaël Libert
— 
Lors de l’incendie de l’église Saint-Pierre-Saint-Paul de Lille, le 3 mai 2021.
Lors de l’incendie de l’église Saint-Pierre-Saint-Paul de Lille, le 3 mai 2021. — SDIS 59

Au début du mois de mai, un incendie était survenu au sein de l’église Saint-Pierre-Saint-Paul située au beau milieu du quartier de Wazemmes, à Lille. Le feu, qui s’était déclaré accidentellement, n’avait pas fait de victime mais avait occasionné de lourds dégâts, notamment au niveau de la charpente.

Les flammes étaient parties de la sacristie, attenante au local électrique, et s’étaient propagées à celui-ci ainsi qu’à la toiture au-dessus du chœur de l’édifice. Les constatations avaient mis à jour des « désordres importants » mettant en cause la sécurité publique et nécessitant la fermeture au public. Huit mois plus tard, la mairie a diligenté des travaux « de mise hors d’eau et de dépollution de la sacristie induisant la pose d’un bac acier et d’une charpente provisoire, ainsi que de panneaux bois sur les vitraux endommagés et d’un nouveau plancher ».

Une réouverture provisoire

Egalement endommagées dans l’incendie, la charpente et la couverture ont été renforcées. Le réseau électrique et le système d’alarme anti-incendie ont été entièrement refaits à neuf et aux normes en vigueur. En l’état, l’église du XIXe siècle ne présente plus de danger, et la ville a autorisé sa réouverture dès jeudi, afin « de permettre à nouveau l’exercice du culte et la tenue de manifestations culturelles ».

Pour autant, cette réouverture sera provisoire, des travaux de restauration pérennes devant être menés à partir de septembre 2022. Il s’agira, entre autres, de rénover les couvertures, les charpentes et les élévations de l’église pour un montant estimé à 5 millions d’euros.