Coronavirus en Hauts-de-France : Les enfants de 5-11 ans à risque peuvent être vaccinés dès maintenant

EPIDEMIE L’agence régionale de santé des Hauts-de-France confirme que les enfants âgés de 5 à 11 ans susceptibles de développer des formes graves du Covid-19 peuvent accéder à la vaccination

Mikaël Libert
— 
La vaccination contre le Covid-19 s'accélère.
La vaccination contre le Covid-19 s'accélère. — Canva / 20 Minutes

Alors que la campagne de rappel pour la troisième dose de vaccin contre le Covid-19 bat son plein, une nouvelle catégorie de la population vient de s’ajouter à celles déjà éligibles. A partir de ce mercredi, les enfants à risque âgés entre 5 et 11 ans peuvent se faire vacciner. L’agence régionale de santé (ARS) explique les modalités pour y accéder dans les Hauts-de-France.

Outre le critère d’âge, il y a des critères médicaux à respecter. Ne sont concernés que ceux pouvant développer une forme grave du Covid-19 en raison de pathologies ou de comorbidités : cardiopathies congénitales non corrigées, asthmes (corticoïdes), maladies hépatiques chroniques, maladies cardiaques et respiratoires chroniques, cancer en cours de traitement, maladie rénale chronique, handicap neuromusculaire sévère, maladies neurologiques, immunodéficience primitive ou secondaire, obésité, diabète, hémopathies malignes, drépanocytose et trisomie 21.

Uniquement dans les centres de vaccination

Seuls les médecins et infirmiers peuvent pratiquer la vaccination dans les centres disposant d’une ligne de vaccination pédiatrique, dont la liste est disponible sur le site Sante.fr. A Lille, il n’y en a qu’un, au CHU, et seulement 6 dans le Nord. Il faut aussi que l’enfant soit accompagné d’un adulte et qu’au moins l’un de ses parents ait signé une autorisation.

Pour les enfants de 5 à 11 ans, seul le vaccin Pfizer est utilisé à raison d’une dose pédiatrique trois fois plus faible que celle utilisée chez l’enfant de 12 ans. En revanche, le schéma vaccinal est le même : deux doses espacées d’au moins trois semaines.