à Bavay, les vestiges tombent en ruines

Gilles Durand

— 

Rome ne s'est pas défaite en un jour. Mais à Bavay, le forum de 2,5 hectares - l'un des plus grands de l'empire romain - a mal supporté les rigueurs de l'hiver. Les vestiges datant de 150 après Jésus-Christ se dégradent à vue d'oeil. « Les cryptoportiques [soubassements], par exemple, n'ont pas été conçus pour se retrouver à l'air libre, témoigne Christine Louvion, archéologue. Du coup, ils résistent mal aux intempéries. » D'autant qu'aucuns travaux de rénovation n'ont été réalisés depuis une dizaine d'années.

En se portant acquéreur des lieux l'an dernier, le conseil général a programmé une consolidation d'urgence qui va débuter cet été. La cure de jouvence s'étalera ensuite sur dix ans. « A terme, nous voulons rendre le site plus lisible pour le public », explique Véronique Mary, directrice du musée qui jouxte le forum.

L'opération est estimée à 18 millions d'euros. Elle pourrait aussi révéler de nouveaux trésors. Profitant des travaux de voirie, des fouilles vont en effet reprendre dès l'année prochaine sous la dernière partie souterraine du forum. En attendant, une exposition temporaire composée d'objets issus d'une dizaine de musées est proposée jusqu'au 30 novembre. ■