Miss France 2022 : Le quotidien des parents de Donatella « a un peu changé » depuis qu’elle est miss Nord-Pas-de-Calais

CONCOURS DE BEAUTE Le destin de Donatella Meden, qui participe à l’élection de miss France 2022, s’inscrit avec la guerre de Yougoslavie en toile de fond

Gilles Durand
— 
Donatella Meden, miss Nord-Pas-de-Calais, qui va concourir pour l'élection de miss France 2022.
Donatella Meden, miss Nord-Pas-de-Calais, qui va concourir pour l'élection de miss France 2022. — Benjamin Decoin / SIPA
  • Donatella Meden va participer, samedi, à l’élection de miss France 2022, comme représentante du Nord-Pas-de-Calais.
  • Les parents de la jeune femme, originaires de Croatie, racontent l’enfance de leur fille, née à Lille.

C’est une soirée que la famille attend avec impatience. L’élection de Miss France 2022, qui se tient à Caen, en Normandie, samedi soir*, aura une saveur bien particulière pour Sanja et Hrvoje Meden. Sur scène, leur fille Donatella représentera le Nord-Pas-de-Calais, un titre acquis le 16 octobre.

« Miss France, c’est une soirée qu’on regardait en famille à la télé, raconte Hrvoje. On s’amusait à noter les filles. Mais ce n’était pas vraiment le truc de Donatella quand elle était petite. Elle préférait la Star Academy. » Car la fillette s’est d’abord rêvée chanteuse, engagée dans des cours de chant à Lambersart, près de Lille, où elle vit chez ses parents.

Une tournée de concerts imaginaires

« A l’âge de 10 ans, elle avait organisé sa propre tournée de concerts imaginaires dans un cahier, se souvient sa mère, Sanja. Elle se demandait comment elle serait habillée et elle savait qu’il fallait être en retard pour chauffer la salle. » Car la jeune fille ouverte, sociable, conciliante et souriante que décrivent ses parents, mais aussi ses proches, a très tôt développé le goût de la scène. « Elle aimait bien se montrer. Elle avait de meilleures notes à l’oral qu’à l’écrit à l’école », reconnaît son père.

Hormis le chant, c’est le monde de la mode qui l’attire. Certains professeurs de lycée se rappellent la manie qu’elle avait de soigner en permanence ses cheveux pendant les cours. Bonne élève, dans la moyenne, elle intègre le monde du mannequinat à 16 ans, sous contrat avec une agence lilloise. Ce qui ne l’empêche pas de décrocher son bac et d’intégrer une école de management de la mode et du luxe, Isefac, à Lille.

Resté à Lille à cause de la guerre

« On savait qu’un jour ou l’autre, elle trouverait son bonheur dans cette voie tellement elle en avait envie. Pour elle, le concours de miss France est une belle étape », souligne Hrvoje. Un concours où elle s’est engagée un peu par hasard. « Au début, elle nous disait que ce n’était pas pour elle. Et puis, elle a été convaincue d’y participer », glisse sa mère.

Ce n’est pas la première fois que le destin s’invite à la table des Meden. Hrvoje et Sanja sont croates, du côté de Rijeka, une zone à la frontière italienne qui a échappé à la guerre de Yougoslavie dans les années 1990. Pourtant, c’est cette guerre qui a décidé Hrvoje Meden, international de water-polo, à rester à Lille plus longtemps que prévu.

En décembre 1990, il débarque au Lille université club (LUC) pour renforcer l’équipe. « Ma première motivation était d’apprendre le français car je travaillais en Croatie pour une entreprise française. Je pensais ne rester qu’une saison. Mais à l’été 1991, alors que je préparais mes bagages, on m’a dit que ça commençait à chauffer en Croatie. »

« Notre quotidien a un peu changé »

Il rentre néanmoins pour finir ses études et obtenir son diplôme d''ingénieur avant de rejoindre le LUC en septembre où il est finalement resté dix ans : six comme joueur et quatre en tant qu’entraîneur. Sa femme, Sanja, le rejoint en 1995 avec Luana, la grande sœur de Donatella, âgée aujourd’hui de 26 ans. La famille s’installe durablement à Lambersart pour grandir. Donatella naît en septembre 2000, puis Fioriano en 2007 et Chiara en 2010.

Sanja et Hrvoje Meden, les parents de Donatella, nouvelle miss Nord-Pas-de-Calais.
Sanja et Hrvoje Meden, les parents de Donatella, nouvelle miss Nord-Pas-de-Calais. - G. Durand / 20 Minutes

Depuis deux mois, elle fait face à une nouvelle notoriété, et pas que dans son quartier. « Notre quotidien a un peu changé. On reçoit beaucoup de courriers. Le facteur nous connaît : les lettres avec la seule adresse Miss Nord-Pas-de-Calais, Lambersart nous arrivent directement », plaisante Sanja.

« Elle fait très attention avec les réseaux sociaux »

Et cette popularité va durer au moins un an quel que soit le résultat de samedi. Une centaine de dates de représentation de Miss Nord-Pas-de-Calais sont déjà inscrites dans l’agenda 2022. Avec le souci, pour Donatella, de préserver une vie privée. « Elle fait très attention avec les réseaux sociaux. Elle a conservé un groupe de 5 ou 6 copines à Lambersart qui sont dans des univers très différents et ça lui convient très bien », note sa mère.

Car, ultime indiscrétion, cette dernière nous avoue que Donatella est déjà mariée. « Elle était au CM1. Pour illustrer un programme d’instruction civique, elle a interprété le rôle de la mariée avec un camarade de classe : un certain Julien dont la maman s’est souvenue de cet épisode et nous a félicités ». Aujourd’hui, ce Julien en tire, paraît-il, une certaine fierté auprès des copains.

* Diffusion sur TF1 à 21h05.