Lille : Mythique librairie lilloise, le Furet du Nord fête ses 100 ans

CULTURE La librairie embématique de Lille célèbre son centenaire

Francois Launay
— 
Le Furet du Nord il y a cent ans
Le Furet du Nord il y a cent ans — Furet du Nord
  • Librairie emblématique de Lille, le Furet du Nord fête ses cent ans.
  • En un siècle, la petite librairie de quartier est devenue le premier libraire de France.
  • Installé depuis plus de 60 ans sur la Grand-Place de Lille, le Furet est un lieu emblématique de Lille.

Quinze ans après avoir fêté son 70e anniversaire, le Furet du Nord fête déjà ses 100 ans. Rassurez-vous, aucun voyage dans le futur n’est responsable de cette accélération du temps. Simplement, il y a quelques années, les responsables de la librairie se sont rendu compte que le Furet était né bien plus tôt que ce qu’ils croyaient.

« En 2011, un client nous a ramené un magazine intitulé Furet du Nord qui datait de 1923 et qui parlait de livres. Là, on s’est dit qu’on avait un problème (rires). Un jeune archiviste a fait des recherches et a trouvé un document officiel qui stipulait que le Furet du Nord avait été inscrit comme librairie, papeterie, imprimerie dès 1921 », raconte Pierre Coursières, président du groupe Furet du Nord-Decitre.

Dans le top 3 des plus grandes librairies de France

Un rebondissement de plus dans la longue histoire qui lie le Furet du Nord à la région et plus particulièrement à Lille. Si elle est donc née il y a cent ans, la librairie est surtout installée sur la Grand-Place depuis 1959. Paul Callens, le patron de l’époque et âme du Furet, avait alors eu l’idée de génie de transformer la petite librairie classique en librairie libre-service où il était possible de flâner dans les étals sans se faire alpaguer par un vendeur. Un principe toujours d’actualité et repris depuis partout en France.

Véritable lieu de rencontre, le Furet de Lille et ses 4.700m2 répartis sur six étages fait partie des trois plus grandes librairies de France (en termes de taille et de référencement) avec Mollat à Bordeaux et la Fnac-Forum des Halles de Paris.

Un lien affectif avec les Lillois

Surtout, ce lieu connu de chaque Lillois est l’endroit le plus fréquenté de la ville avec trois millions de visiteurs par an. « C’est un magasin mythique, un vaisseau amiral dont les Lillois sont très fiers. A Lille, le livre, c’est le Furet. Tout le monde a une histoire avec ce lieu. C’est plus qu’un magasin pour les gens. Il y a vraiment un lien affectif autour de l’enseigne qui est assez incroyable », assure Pierre Coursières.

Même si en cent ans, la librairie lilloise a fait beaucoup de petits. Après avoir racheté les librairies lyonnaises Decitre en 2019, le groupe Furet du Nord-Decitre avec ses 32 magasins (21 Furet et 11 Decitre) est devenu le premier libraire de France avec un chiffre d’affaires annuel de 150 millions d’euros.

Le mastodonte Furet du Nord

Un vrai mastodonte qui peut parfois faire de l’ombre aux librairies indépendantes. Une critique que réfute le patron du groupe. « Je souhaite à toutes les librairies indépendantes d’être à l’ombre du Furet. Plus il y a de librairies, plus ça crée des flux et plus tout le monde en profite. Il ne faut surtout pas se tromper de combat. Notre combat à tous, c’est l’accès à la lecture », explique Pierre Coursières.

Un accès à la lecture qui a connu un boom depuis les différents confinements. Ce qui n’est pas pour déplaire au Furet, appelé ainsi car, selon la légende urbaine, la librairie aurait remplacé une boutique de fourreur. Sans savoir que cent ans après, le Furet courrait toujours.