Pas de répit pour les douanes

— 

La crise a fait baisser les échanges légaux, mais pas les autres... Le bilan de l'année 2008 présenté hier par la direction interrégionale des douanes est contrasté. D'un côté, les volumes d'importations et d'exportations vers et depuis la région ont connu une baisse significative, « amorcée au troisième trimestre et renforcée au quatrième », selon Jean-Yves Mahé, le directeur interrégional Nord-Pas-de-Calais-Picardie. A l'export, l'automobile a été la plus touchée, avec une chute de 46 % des échanges, devant le textile (- 11 %).

En revanche, d'autres secteurs se portent bien, comme les produits de téléphonie (+ 49,8 %) ou les huiles végétales et animales (+ 40 %). Mais ce qui progresse le plus, ce sont visiblement les échanges illégaux. Ainsi, la région compte toujours pour 39 % des saisies de tabac en France (+ 76,8 % en valeur par rapport à 2007) et 24,1 % des saisies de cannabis (+ 183 % en poids par rapport à 2007). Un nouveau phénomène a aussi fait son apparition : le trafic de khat, des feuilles séchées hallucinogènes provenant d'un arbuste africain. ■O. A.