Nord : La police découvre 55 kg d’ecstasy « Casa de papel » sur l’autoroute A2

STUPS Un heureux concours de circonstances à permis à la police aux frontières du Nord de saisir près de 300.000 pilules d’ecstasy dissimulées sur le bas-côté de l’autoroute

Mikaël Libert
— 
Ce sont 270.000 pilules de ce type qui ont été retrouvées par la police sur l'A2 (illustration).
Ce sont 270.000 pilules de ce type qui ont été retrouvées par la police sur l'A2 (illustration). — F.Vergara / AP / SIPA

Mercredi, la police aux frontières du Nord a pu saisir une très grosse quantité de pilules d’ecstasy sur l’autoroute A2, a-t-on appris, ce vendredi, auprès de la direction générale de la police nationale.

La lutte contre le trafic de stupéfiants ne constitue pas l’activité principale de la police aux frontières (PAF). C’était d’ailleurs pour une tout autre mission que des agents étaient fixés sur un point de contrôle de l’autoroute A2 lorsqu’ils ont reçu une information. Un témoin a signalé la présence « d’un sachet suspect contenant des cachets roses » sur la bande d’arrêt d’urgence.

Des pilules estampillées « Casa de papel »

Les policiers de la PAF se sont rendus sur place et ont en effet découvert le fameux sachet. Mais ils ont aussi trouvé bien davantage. Dissimulés derrière la rambarde de sécurité se trouvaient trois gros cabas, chacun contenant 19 sachets remplis de pilules estampillées « Casa de papel ». En tout, 270.000 cachets pour un poids total de 55 kg.

Les pilules ont été confiées à la Douane pour analyse. Les résultats ont montré qu’il s’agissait effectivement d’ecstasy. Le montant estimé à la revente dépasse le million d’euros. Aucune interpellation n’a eu lieu mais une enquête a été ouverte, notamment pour tenter de déterminer pourquoi la drogue se trouvait à cet emplacement.