Lille : Smile Safari, le musée « instagrammable » dont vous êtes le héros

SELFIES Une société belge a créé un lieu proposant des dizaines de décors très stylisés permettant aux visiteurs de prendre des selfies originaux à publier sur les réseaux sociaux

Mikaël Libert
— 
Le «Smile safari», un lieu proposant des dizaines de décors originaux pour se photographier.
Lancer le diaporama
Le «Smile safari», un lieu proposant des dizaines de décors originaux pour se photographier. — M.Libert / 20 Minutes
  • A Lille, une sorte de « musée » instagrammable est installé au centre commercial Euralille.
  • Les visiteurs peuvent exploiter une cinquantaine de décors pour y prendre des selfies originaux.
  • Ephémère, l’installation pourrait être prolongée au-delà de la deadline fixée au mois de juin 2022.

’usine à selfies. Les fondateurs belges de Smile safari, installé à Lille, vendent leur concept comme étant le « musée le plus instagrammable » d’Europe. Un ersatz de foire d’art contemporain où le visiteur devient le sujet principal des installations qui se succèdent. Une cinquantaine de décors permettent ainsi la prise de selfies originaux voués à alimenter les réseaux sociaux et, peut-être, gratter quelques followers.

Au premier étage du centre commercial Euralille, Smile safari s’est installé sur un plateau de 1.000 m2 ouvert au public depuis samedi. Ce concept est né en Belgique dans l’esprit de pros de la com, eux-mêmes inspirés de ce qui se faisait déjà aux Etats-Unis. C’est d’ailleurs à Bruxelles que les fondateurs de l’entreprise ont installé, il y a deux ans, le premier Smile Safari. L’idée a tellement bien fonctionné chez nos voisins, avec plus de 100.000 visiteurs, qu’elle y a été pérennisée.

Les visiteurs sont les œuvres de ce « musée »

« On utilise le terme ''musée'', mais il s’agit davantage d’une expérience pour les visiteurs qui sont eux-mêmes les œuvres », assure Hannes Coudenys, directeur créatif de Smile Safari. Répartis sur cette immense surface, une cinquantaine de spots, capsules, briques, minutieusement conçus dans le seul but de générer des photos originales. « Nous travaillons avec des designers pour imaginer ces décors en nous inspirant parfois de ce que font les influenceurs sur des réseaux comme Instagram ou TikTok. Mais le but est aussi de proposer de nouveaux spots », poursuit le directeur créatif.

Le «Smile safari», un lieu proposant des dizaines de décors originaux pour se photographier.
Le «Smile safari», un lieu proposant des dizaines de décors originaux pour se photographier. - M.Libert / 20 Minutes

Jeux de miroirs, jeux de lumière, couleurs acidulées, piscines à boules et même une énorme Cadillac rose bonbon. Le but est que chaque spot constitue une capsule instagrammable. L’investissement de 500.000 euros justifie-t-il un prix d’entrée plutôt élevé de 20 euros par adulte ? « C’est quelque chose d’unique en Europe et l’on s’est aussi basé sur les tarifs d’expériences équivalentes. Les jeunes, davantage concernés par les réseaux sociaux, ne se posent même pas la question du prix », affirme Hannes Coudenys.

Une photo de profil originale sur Insta qui fait baver d’envie les copines n’a effectivement pas de prix. Lucie, 38 ans, shoote frénétiquement sa petite fille Naëlle. « C’est pour mettre sur son TikTok. Elle m’a fait promettre de ne pas dire où c’est pour ne pas que ses amies lui piquent le filon », s’amuse la maman. Elle, de son côté, utilisera les photos pour faire des cartes d’anniversaire. Dans les allées, on croise aussi un jeune couple qui photographie son nouveau-né, un autre couple, plus âgé, deux copines qui se photographient à tour de rôle. « Un monsieur qui rechignait à entrer, poussé par sa femme, est finalement ressorti avec plus de photos qu’elle », plaisante Hannes.

Le Pop-up lillois est, pour l’instant, installé de manière éphémère avec une deadline fixée au mois de juin prochain. Les fondateurs n’excluent cependant pas de prolonger l’expérience si la fréquentation était au rendez-vous. Et pourquoi pas d’ouvrir des endroits similaires dans d’autres villes de France.