Pas-de-Calais : Un bébé de 1 an et 38 autres personnes sauvés de la noyade, lors d’une traversée vers l’Angleterre

FAITS DIVERS La marine nationale a dû opérer un nouveau sauvetage en mer, samedi, pour récupérer 39 personnes, dont un bébé de 1 an

Gilles Durand
— 
Illustration de la surveillance des côtes, dans le détroit du pas de Calais.
Illustration de la surveillance des côtes, dans le détroit du pas de Calais. — Michel Spingler / SIPA

Le bateau de pêche s’appelle Parti de Rien. Ironie du sort, il est rentré au port après avoir sauvé la vie de plusieurs personnes. Samedi après-midi, la marine nationale a dû partir à la rescousse de 39 naufragés dans le détroit du pas de Calais. Une nouvelle opération de sauvetage dans cette zone où régulièrement des migrants tentent de rejoindre les côtes britanniques à l’aide d’embarcations de fortune.

Hélitreuillées à bord d’un hélicoptère

Cette fois, le canot venait de couler en pleine traversée. Lors de l’opération de secours menée avec l’aide du navire de pêche Parti de Rien et de deux navires de commerce, l’Arco Dijk et le Thun Garland qui se trouvaient à proximité, six personnes ont pu être hélitreuillées à bord d’un hélicoptère de la marine afin d’être évacuées vers l’hôpital de Boulogne-sur-Mer.

Parmi ces six personnes se trouvaient un bébé de 1 an, ainsi que son frère de 3 ans et ses parents, selon La Voix du Nord. Ce sont les embarcations de sauvetage des deux navires de commerce et du Parti de Rien qui ont récupéré les autres naufragés pour les ramener sur la terre ferme, où ils ont été pris en charge par la police aux frontières (PAF) et les pompiers.