Nord : Le chauffard avait davantage qu’un excès de vitesse à se reprocher

SECURITE ROUTIERE Les gendarmes du Nord ont intercepté un automobiliste en excès de vitesse lors d’un contrôle, près de Lille

Mikaël Libert
— 
La voiture du chauffard est repartie sur un plateau.
La voiture du chauffard est repartie sur un plateau. — Gendarmerie nationale

L’arbre qui cache la forêt. Pour cet automobiliste nordiste, il s’agit plutôt de l’excès de vitesse qui cache d’autres délits. Les gendarmes du Nord ont ainsi intercepté un homme qui n’aurait jamais dû se trouver derrière un volant.

Vendredi, les militaires de la brigade motorisée de La Bassée effectuaient des contrôles de vitesse sur la RN41, au niveau de la commune de Fournes-en-Weppes. Vers 9h30, les gendarmes ont lancé l’interception d’un véhicule qui circulait en direction de Lens et dont la vitesse relevée au radar était de 140 km/h au lieu des 90 km/h autorisés.

Vitesse, stups, alcool et défaut de permis

Au volant de la petite citadine, les fonctionnaires ont découvert un jeune homme de 25 ans. Les vérifications ont permis de confirmer que ce dernier était sous l’empire d’un état alcoolique et qu’il avait consommé des stupéfiants. Il est aussi très vite apparu que le permis de l’automobiliste avait été annulé à la suite d’infractions similaires.

Le jeune homme a été interpellé et devra répondre prochainement des faits qui lui sont reprochés devant la justice. Son véhicule a été mis en fourrière dans l’attente de la décision judiciaire.