Lille

Une mosquée pour les migrants

Des migrants afghans de Calais ont dressé depuis quelques jours une « mosquée », construite sommairement avec quelques barrières dans un camp à l'extérieur de la ville, a constaté un journaliste de l'AFP. Un peu plus imposant que les autres abris de ...

Des migrants afghans de Calais ont dressé depuis quelques jours une « mosquée », construite sommairement avec quelques barrières dans un camp à l'extérieur de la ville, a constaté un journaliste de l'AFP. Un peu plus imposant que les autres abris de fortune du camp, ce fragile lieu de culte, bâché de bleu mais rehaussé tout autour de petites fleurs, se distingue des autres constructions par sa propreté. Située dans la « jungle », une vaste lande sablonneuse où dorment les migrants, cette salle de prière est régulièrement balayée et le sol qui l'entoure n'est pas jonché de détritus. Un premier lieu de prière, de taille plus modeste, avait été édifié « il y a trois mois », selon un membre du Collectif C-Sur. Si les migrants chrétiens, notamment d'Afrique, assistent parfois à des temps de prière organisés par la paroisse de Calais, les musulmans afghans doivent se débrouiller « par eux-mêmes », selon l'abbé Jean-Pierre Boutoille, membre de C'Sur. ■