C'est reparti pour Faurecia

— 

Le travail a repris hier après-midi à Faurecia Auchel. Les salariés de l'équipementier, en grève depuis le 5 mars après l'annonce de sa fermeture d'ici fin 2010, ont débloqué le site après avoir obtenu une prime de 3 000 euros par salarié. « Il n'y aura pas de retour à la normale à Auchel, a toutefois prévenu Thérèse Lecoq, déléguée CGT. Les salariés-kleenex ne travailleront plus à 100 % mais à 70 % ». « Ils n'ont plus le coeur à l'ouvrage », a-t-elle déclaré à l'AFP. ■