Nord : Avec l’expérimentation de la circulation inter-files, le dépassement par la droite va-t-il être autorisé ?

SECURITE ROUTIERE Le Nord fait partie des 21 départements français dans lesquels la circulation inter-files des deux roues est expérimentée. Une bonne nouvelle qui est plutôt passée inaperçue alors qu’il en va de la sécurité des usagers de la route

Mikaël Libert
— 
La circulation inter files des deux roues est expérimentée dans le Nord (illustration).
La circulation inter files des deux roues est expérimentée dans le Nord (illustration). — Clément Follain / 20 Minutes
  • Dans 21 départements, dont le Nord, la circulation inter-files des deux-roues motorisés est expérimentée en cas de trafic dense.
  • Une mesure qui doit encadrer, pendant trois ans, une pratique déjà largement répandue alors même qu’elle est interdite.
  • Un rappel des règles à suivre va être fait à grande échelle, la semaine prochaine, à Lille.

Voie royale, mais dangereuse. On ne va pas se mentir, aucun motard ne reste à l’arrêt derrière les voitures en plein milieu d’un embouteillage sur une autoroute. Si la pratique de la circulation inter-files par les deux-roues est entrée dans les mœurs, elle n’en demeure pas moins interdite. Sauf dans le Nord et 20 autres départements où une expérimentation est en cours depuis le 2 août dernier et pendant trois ans. Encore faut-il que l’ensemble des usagers de la route soient au courant.

Ce n’est pas la première fois que le ministère de l’Intérieur et la Sécurité routière diligentent une expérimentation de la circulation inter-files des deux-roues sur les autoroutes et voies rapides en cas d’encombrements. Pour la Sécurité routière, il s’agit « d’étudier les conditions dans lesquelles cette pratique pourrait être autorisée, sécurisée et enseignée ». Pourtant, il y a peu de temps encore, un motard de la police nationale de Lille, haut gradé, expliquait à 20 Minutes qu’il serait quasiment impossible d’incorporer une telle règle au Code de la route.

La question de la responsabilité en cas d’accident

Ce que nous confirme un porte-parole de la Sécurité routière. Même avec la circulation inter-files, « le dépassement par la droite est et restera interdit. » Car cela pose donc la question de la responsabilité en cas d’accident et de la prise en charge, ou non, par les assurances. « Expérimentation ou pas, dans ce cas, les magistrats n’excluent pas la responsabilité du motard en cas d’accident, même s’il n’en est pas à l’origine. Très souvent, dans ce genre de dossiers, on arrive à des partages de responsabilités », précise maître Romy Collard-Lafond, avocate spécialisée dans les recours des victimes d’accidents de la route.

Le côté expérimentation permet toutefois de poser certaines règles sur la circulation inter-files. Les usagers de deux roues motorisés ne doivent, entre autres, pas rouler à plus de 50 km/h, pas forcer le passage, pas se dépasser entre eux en inter-files… Les autres usagers de la route, eux, sont invités à rester vigilants.

Par conséquent, le mieux reste d’éviter les accidents. Et pour rappeler aux motards la bonne conduite à tenir en inter-files et pour expliquer aux automobilistes que cela existe, les services de l’Etat vont, « du 12 au 14 octobre, distribuer des milliers de dépliants sur les parkings réservés aux deux et trois-roues motorisés situés à Lille », explique-t-on à la Sécurité routière.