Hauts-de-France : La SNCF tente l’expérience des trains au biocarburant

TRANSPORTS La SNCF et la région Hauts-de-France ont lancé une phase d’essais de circulation au biocarburant à base de colza pour 17 rames de TER, sur la ligne Paris-Laon

Gilles Durand
— 
Illustration d'un train.
Illustration d'un train. — M.Libert / 20 Minutes

Des trains écolos. Depuis le 21 septembre, la SNCF et la région Hauts-de-France ont lancé une phase d’essais pour faire circuler au biocarburant 17 rames de TER, sur la ligne Paris-Laon, a-t-on appris, ce vendredi.

L’expérimentation doit durer trois mois. « Elle s’inscrit dans l’objectif de la région de développer de nouvelles solutions de verdissement de son parc TER diesel et bi-mode », précise le communiqué.

Déploiement à grande échelle ?

Il s’agit pour la SNCF de compléter l’expérience en cours entre Paris et Granville, en Normandie, « avec de nouvelles conditions climatiques ». L’objectif est de déployer à grande échelle l’usage de ce biocarburant baptisé B100 est obtenu à base d’huile de colza.

En attendant, les ingénieurs et techniciens de la SNCF doivent vérifier l’autonomie des matériels, la capacité d’approvisionnement, la robustesse du carburant et le comportement des moteurs thermiques, avec ces nouvelles conditions de circulation.