Des chasseurs cassent le mouvement

— 

Même la Fédération nationale des chasseurs a dénoncé les incidents qui ont émaillé la manifestation interrégionale des chasseurs à Valenciennes, samedi. Entre 6 700 chasseurs, selon la préfecture, et 10 000 selon les organisateurs, ont défilé dans l'après-midi contre le ministre de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo (UMP). Mais la manifestation a fait quatre blessés du côté des forces de l'ordre, lesquelles ont essuyé de très nombreux jets de projectiles et procédé à onze interpellations, selon la préfecture. Au moins deux personnes ont été blessées parmi les manifestants contenus sur les boulevards qui ceinturent la ville, et dont une délégation a été reçue en mairie, selon un journaliste de l'AFP. Des dégâts sur le mobilier urbain, des tags sur différents points de passage du cortège et deux vitrines brisées sont aussi à déplorer, selon la préfecture. La Fédération nationale des chasseurs a condamné « avec la plus grande fermeté le comportement irresponsable de certains chasseurs ». ■ O. A.