Nord : Doit-on toujours porter le masque au bistrot ou au restaurant ?

EPIDEMIE Où et dans quelles circonstances le port du masque est-il obligatoire ou facultatif dans le département du Nord ? 20 Minutes a fait le point sur des règles pas toujours très claires

Mikaël Libert
— 
A Lille, dans certains endroits, on porte obligatoirement le masque dans la rue.
A Lille, dans certains endroits, on porte obligatoirement le masque dans la rue. — M.Libert / 20 Minutes
  • L’instauration du pass sanitaire a rendu de fait le port du masque facultatif dans les lieux concernés.
  • Dans le Nord, la règle est donc d’aller au bistrot ou au restau à visage découvert.
  • Toutefois, le préfet peut en décider autrement, de même que les responsables des établissements.

Si nul n’est censé ignorer la loi, force est de constater qu’il n’est pas toujours évident d’être au fait des dernières directives concernant les mesures de protection contre l’épidémie de coronavirus dans le Nord. Et comme ce n’est pas très clair, 20 Minutes fait le point sur la plus emblématique : le port du masque.

On ne va pas vous faire languir plus longtemps : le port du masque n’est plus obligatoire pour le personnel et les clients des cafés, bars et restaurants du Nord. En effet, pour ce type d’établissements, le pass sanitaire est obligatoire pour les clients depuis début août, et depuis début septembre pour le personnel. Cela vaut aussi pour les « lieux, services et événements » uniquement accessibles avec le pass sanitaire. Dès lors, la règle au niveau national permet de tomber le masque. C’est donc cela qui est en vigueur actuellement dans le Nord.

Pas de masque sauf contre-ordre du préfet

Pour autant, il existe quelques subtilités. Selon la préfecture du Nord, contactée par 20 Minutes, « le port du masque peut toutefois être rendu obligatoire par le préfet de département lorsque les circonstances locales le justifient », nous est-il précisé. D’ailleurs l’obligation du port du masque dans l’espace public a effectivement été prolongée dans le Nord, notamment aux abords des écoles, dans les centres commerciaux, dans les transports ou encore dans les fêtes foraines.

En dernier lieu, même si le gouvernement et le préfet autorisent l’accès aux bars et restos à visage découvert, les gérants des établissements peuvent en décider autrement. La préfecture confirme ainsi que l’exploitant d’un lieu ou l’organisateur d’un événement soumis au pass sanitaire peuvent imposer le port du masque aux clients et au personnel.