Rentrée 2021 à Lille : Comment va se passer cette nouvelle reprise scolaire sous le signe du Covid-19

ENSEIGNEMENT Deux jours avant la rentrée des classes, la rectrice de l’académie de Lille fait le point, notamment sur les mesures sanitaires contre l’épidémie de coronavirus

Mikaël Libert
— 
C'est la rentrée pour les élèves de l'académie de Lille (illustration).
C'est la rentrée pour les élèves de l'académie de Lille (illustration). — M.Libert / 20 Minutes
  • La rentrée scolaire de 2021-2022 aura lieu ce jeudi 2 septembre.
  • Dans l’académie de Lille et tout le territoire national, elle se déroulera au niveau 2 sur 4 du protocole élaboré par le gouvernement.
  • Des adaptations pourront être faites localement en fonction de l’évolution de l’épidémie.

Une rentrée presque normale. Jeudi aura lieu la seconde rentrée des classes sous le signe du coronavirus. Dans la région des Hauts-de-France, encore relativement épargnée par la reprise épidémique, si le rectorat a écrit la ligne de conduite générale à tenir face à la situation sanitaire, il laisse aussi une certaine marge de manœuvre aux établissements. Explications.

Pour cette rentrée 2021-2022, le gouvernement a élaboré quatre scénarios de rentrée scolaire en fonction du contexte sanitaire. Il a été décidé que sur le territoire national, le numéro deux serait appliqué jeudi. Du premier au second degré, tous les cours seront donc assurés en présentiel avec l’obligation du port du masque en intérieur pour les personnels et les élèves. « Pour le port du masque à l’extérieur, cela dépend de la décision du préfet. Dans le Nord et le Pas-de-Calais, des arrêtés le rendent obligatoire. Il faudra donc porter le masque aux abords des établissements mais aussi dans les cours de récréation », précise la rectrice de l’académie de Lille, Valérie Cabuil. Il pourra être décidé, localement, de changer de scénario selon l’évolution de l’épidémie.

Le masque partout sauf pour les activités sportives

En ce qui concerne les activités sportives, ce n’est pas très clair. « Il n’y a pas encore de consigne spécifique pour le port du masque lors des cours d’EPS. On en déduit qu’il n’est pas obligatoire tant que l’on reste dans le scénario 2 », estime la rectrice. Pour le sport à l’intérieur, l’académie de Lille a demandé aux enseignants d’adapter leurs programmes pour respecter la distanciation.

Comme la politique est toujours d’éviter le brassage des élèves, l’organisation des repas va être adaptée. « C’est déjà ce que nous faisions l’année dernière. Pour cela, nous faisons confiance aux établissements qui se sont organisés soit en étalant les repas, soit en organisant l’espace pour ne pas mélanger les classes », poursuit Valérie Cabuil.

Pour la vaccination des élèves sur le temps scolaire à partir de 12 ans, le rectorat a associé chaque établissement du second degré, collèges et lycées, à un centre de vaccination situé à proximité. Là, ce sera aux chefs d’établissements de décider de la marche à suivre : « soit il y aura des séances de vaccination sur place, soit des transports vers les centres de vaccination seront organisés », explique le rectorat. A noter que si les élèves sont incités à se faire vacciner, « cela reste sur la base du volontariat. Aucun pass sanitaire ne sera demandé pour entrer à l’école », insiste la rectrice.

Pour autant, dans certains cas, les élèves non vaccinés pourraient être pénalisés. Notamment pour les stages dans les entreprises qui exigent le pass sanitaire ou les sorties scolaires dans des lieux culturels. Sans oublier que seuls les élèves vaccinés du second degré qui se retrouvent cas contact pourront continuer d’assister aux cours en présentiel.