Il menace sa mère pour parler à son médecin

— 

Le groupement d'intervention de la police nationale (GIPN) a dû maîtriser hier après-midi un homme d'une trentaine d'années qui menaçait sa mère avec un couteau, à Armentières. C'est son frère, présent sur place, qui a alerté police secours devant l'attitude menaçante du forcené.

Retranché au domicile de sa mère peu après 15 h, celui-ci a pu être maîtrisé sans dommage vers 18 h par le GIPN, spécialisé dans ce type d'interventions. L'homme, qualifié de « désespéré » par la police, menaçait de mort sa mère pour parler... à son médecin. « Il était plus désemparé que dangereux », nous a confié un témoin sur place. La victime n'a pas été blessée, mais elle a été très choquée par l'incident et a dû être prise en charge par les services d'urgence. Le forcené, qui avait déjà des antécédents psychiatriques, a été orienté vers un établissement de santé mentale. ■O. A.