Une bataille contre des moulins à vent

Aurore Malval

— 

« Ça serait plus simple de nous dire : vous n'aurez pas d'éoliennes chez vous ! » François Decruyenaere, directeur général des services de la communauté de communes des Deux Sources, s'impatiente.

Le projet d'implanter un parc de 26 éoliennes sur cinq communes du Ternois (Pas-de-Calais) a débuté en 2002. Trois ans plus tard, le préfet, faisant valoir la protection du paysage, a refusé de délivrer les permis de construire à la société Infinivent. Une décision invalidée en 2006 par la cour d'appel de Douai. Début 2008, la préfecture a alors invoqué un « risque pour la sécurité publique », avec la présence proche du radar militaire de Lucheux et des possibilités d'interférence. Jeudi dernier, Infinivent a saisi le tribunal administratif de Lille, qui rendra son verdict dans trois semaines.

Des délais de procédure qui désolent Dominique Darne, président d'Infinivent : « Cela devient de plus en plus compliqué pour nous raccorder avec EDF. » En effet, pour ce parc éolien, la société avait réservé un raccordement à EDF en 2003. Il est aujourd'hui caduc. Pour les élus aussi, le temps presse : si l'affaire n'aboutit pas avant la suppression de la taxe professionnelle, la communauté de communes perdrait plus de 500 000 euros de ressources escomptées. ■