Le jardin des cultures sort de terre

© 20 minutes

— 

Sept régions du monde représentées par sept créations de paysagistes : le jardin des cultures Mosaïc ouvre ses portes au public dimanche à Houplin-Ancoines, à quelques kilomètres de Lille. A terme, les 33 hectares aménagés au coeur du Parc de la Deûle devraient compter une vingtaine de créations, évoquant la diversité des cultures qui ont composé la métropole lilloise. C’est une véritable course contre la montre qui s’est enclenchée il y a deux ans : « Il a fallu lancer les appels d’offres, juger les 73 projets présentés, relancer un appel d’offres pour les travaux... tout cela en coordonnant des équipes venant de toute l’Europe », raconte Jean-Noël Capart, du cabinet bruxellois qui a coordonné la conception de Mosaïc, en collaboration avec le paysagiste français Jacques Simon. « On a à peu près une saison de retard », concède Pierre Dhenin, directeur général de Mosaïc. Même si certains parterres ont encore besoin de temps pour sortir du sol, le résultat est bien là : « On a réussi à ne pas tomber dans le folklore », commente Alessandra Cianchetta, paysagiste italienne qui a travaillé sur le jardin de la péninsule ibérique. Ajoutant au retard, une huitième culture s’est invitée au jardin : des vestiges de l’époque néolithique remontant jusqu’à - 3 000, retrouvés au début des travaux. Les fouilles réalisées, très fructueuses, pourraient nourrir une prochaine création. Olivier Aballain

accès Depuis Lille, Mosaïc sera accessible en voiture (parking de 600 places), en bus (ligne 12B), en train (gare de Santes) et en péniche certains jours. L’entrée coûte 5 e par adulte, 2 e par enfant. Rens. au 03 20 58 08 61.