Les Roms lèvent le camp de Lille

— 

Dernière phase de l'évacuation des populations Roms installées sur un terrain de la Porte de Valenciennes. Soixante-cinq caravanes ont été enlevées, hier, avec le concours de la force publique. La plupart ont été réimplantées vers l'ancienne gare fret de Lomme-Délivrance, à l'ouest de la métropole. Le préfet a réquisitionné ce terrain pour y loger les 180 personnes encore logées dans ces caravanes.

La préfecture précise que le campement de la Porte de Valenciennes « a compté jusqu'à 350 personnes installées dans de très mauvaises conditions de sécurité et d'hygiène dans 115 caravanes à la fin du mois de février ». Toujours selon la préfecture, « cette opération permet de restaurer la libre circulation et la vie normale dans le quartier » de la Porte de Valenciennes. Elle rappelle, par ailleurs, qu'un programme d'insertion en partenariat avec LMCU est en cours pour accueillir entre 80 et 90 personnes réparties dans quinze bungalows. ■O. A.