Lille-Lesquin de retour sur terre

— 

Un trou d'air. La compagnie Iberia a annoncé hier qu'elle abandonnerait, le 30 mars, ses quatre rotations hebdomadaires Lille-Madrid. Une mauvaise opération pour l'aéroport de Lille-Lesquin, puisque la liaison avec la capitale espagnole ouvrait notamment un panel de dizaines de correspondances vers les deux Amériques. Du coup, l'effet du démarrage des vols Lille-Pise et le doublement des Lille-Marseille - annoncés la veille par Ryanair - prend un sérieux coup dans l'aile. C'est d'autant plus dommage que, d'après nos informations, la fréquentation de la ligne Lille-Madrid était en phase avec les prévisions de la compagnie ibérique, lors de son ouverture en septembre 2008. Pour Jean-Christophe Minot, président de l'aéroport de Lille-Lesquin, le retrait d'Iberia « est dû à la situation catastrophique de l'économie espagnole. Quand ça ira mieux, ils reviendront, c'est sûr. Mais ce ne sera pas pour tout de suite. » D'autres modifications pourraient intervenir d'ici la fin du service d'hiver, le 31 mars. ■O. A.