Cassez, la piste du transfèrement

Vincent Vantighem

— 

Carla Bruni sera du voyage. Mais la première dame de France ne devrait pas rendre visite à Florence Cassez. L'Elysée a confirmé, jeudi, la visite officielle de Nicolas Sarkozy et de son épouse au Mexique dimanche et lundi prochains. Le cas de Florence Cassez, condamnée en appel mardi à soixante-dix ans de prison pour une série d'enlèvements, devrait être au coeur des discussions avec Felipe Calderon, le Président mexicain.

La piste du transfèrement en France, où sa peine serait commuée en vingt ans de prison, semble pour l'instant la plus probable. «Elle est fatiguée et usée, a déclaré jeudi Maître Frank Berton, son avocat, à l'issue d'un entretien avec le Président Sarkozy. La décision n'appartient qu'à Florence. Mais l'hypothèse d'un transfèrement est la plus probable.» La veille, le père de la Nordiste de 34 ans avait pourtant réclamé l'appui de l'Elysée pour obtenir la grâce de sa fille. «Je veux que le Président revienne avec elle», avait-il conclu.