Christian Vanneste: «Je ne compte pas me taire»

— 

Comment réagissez-vous à l'arrestation de l'auteur présumé des menaces de mort que vous avez reçues, à l'instar de neuf autres personnalités de votre parti ?

Cela confirme mon sentiment : c'est quelqu'un qui est en dehors de la politique. Son message relève plus de la psychologie.

Pourtant, il vous cite nommément ?

Oui, c'est vrai, je suis même le seul qui ait le droit à une explication détaillée puisqu'il fait référence à mon procès sur la question de l'homosexualité [il avait été attaqué en justice pour des propos homophobes].

Allez-vous communiquer différemment sur le projet de réforme du droit des beaux-parents qui reconnaît l'homoparentalité ?

Non. Depuis mon procès j'y suis habitué. Je suis hostile à la remise en cause des valeurs familiales, je ne compte pas me taire. ■Recueilli par O. A.