Des étoiles pas toutes salées

— 

Il y en a pour toutes les bourses. Le Guide Michelin 2009 ne bouleversera pas la carte régionale des restaurants. Les douze établissements distingués d'au moins une étoile les ont conservés. Comme l'an dernier, le Château de Beaulieu, à Busnes, reste le chef de file avec ses deux étoiles. Dans l'agglomération lilloise, l'Huîtrière et le Sébastopol à Lille, La Laiterie à Lambersart et le Val d'Auge à Bondues affichent toujours une étoile. A retenir aussi, la bonne tenue des restaurants distingués par un « Bib gourmand », qui récompense un bon rapport qualité prix : ils sont onze, dont un petit nouveau, Auprès de mon arbre, à Steenvoorde. Et en période de crise, leur succès ne devrait pas se démentir. « Les étoiles effraient un peu car on se dit que le resto est cher, alors que là, on attire le bourgeois avant de l'étonner à table », témoigne Pierrot, dont la Marmite, à Capinghem, attire 15 % de clients en plus depuis l'obtention du label, il y a trois ans. ■O. A.