La porte de Roubaix reste dans l'impasse

— 

Des débris de verres jonchent la pelouse bien taillée. Surplombant le parc Matisse à Euralille, les murs de la Porte de Roubaix sont couverts de graffitis et de grands volets rouges cloisonnent le bâtiment. Cinq ans après sa rénovation extérieure à l'occasion de Lille2004, la porte de Roubaix est aujourd'hui complètement sur une voie de garage. « Il y a pourtant eu des études d'aménagement intérieur de l'édifice dès 2003 », explique Jacques Philippon, conservateur régional des monuments historiques.

Le dernier projet présenté par le conseil général, propriétaire du bâtiment depuis 2003, a été retoqué début janvier par la commission nationale des monuments historiques. « Il prévoyait une construction sur la coursive ainsi qu'un ascenseur en verre avec l'idée d'en faire une vitrine du département », détaille Jaques Philippon. Bernard Derosier, président du conseil général est, de son côté, franchement catégorique : « Puisqu'on ne peut pas utiliser la coursive, rien n'est prévu et rien ne se fera. » ■Aurore Malval