Coronavirus à Lille : Les fêtes pour le titre du Losc n'ont engendré aucun cluster

EPIDEMIE Les autorités sanitaires régionales n’ont pas remarqué de tendance à la hausse des chiffres de l’épidémie après les célébrations du titre de champion de France du Losc

Mikaël Libert avec AFP

— 

Lille, le 24 mai 2021. Le Losc parade dans les rues de Lille au lendemain de son sacre de champion de France de ligue 1 de football.
Lille, le 24 mai 2021. Le Losc parade dans les rues de Lille au lendemain de son sacre de champion de France de ligue 1 de football. — M.Libert/20 Minutes
  • Les autorités de santé n’ont pas identifié de cluster de Covid-19 après la victoire du Losc.
  • Pour fêter le titre de champion de France de leur équipe, des milliers de supporters s’étaient rassemblés à Lille le soir même et le lendemain.
  • Le défilé organisé officiellement pas la mairie de Lille avait d’ailleurs fait polémique.

Voilà une nouvelle qui va faire causer les complotistes. Selon l’Agence régionale de santé (ARS), les autorités sanitaires n’ont pas « identifié » de foyers de contamination de Covid-19 à Lille à la suite des rassemblements de milliers de personnes pour fêter le titre de champion de France du Losc.

Aucun cluster identifié affirme donc, vendredi, l’ARS à nos confrères de l'AFP. Et pas « de modification de la tendance du taux d’incidence qui a continué à baisser » après ces rassemblements dans la métropole lilloise, renchérit-on du côté de Santé Publique France.

Deux fêtes sur deux jours et des milliers de personnes rassemblées

Pour rappel, dès le coup de sifflet final du match qui a entériné le titre de champion de France du Losc, des milliers de supporters des Dogues avaient afflué de toutes parts vers la Grand’Place de Lille, dimanche 24 mai. Ils étaient entre 8.000 et 10.000 à faire la fête, la plupart du temps sans masque et sans respect des distances, avait pu constater 20 Minutes.

Au lendemain de ce rassemblement spontané et improvisé, la mairie de Lille, en accord avec la préfecture, avait organisé une parade des joueurs à bord d’un bus à impériale dans les rues de la ville. Là encore, des milliers de fans du Losc avaient répondu présent mais en se montrant, cette fois, plus respectueux des consignes sanitaires.

Deux événements qui avaient fait grincer quelques dents, à commencer par celles de responsables de services de santé locaux. Ils avaient estimé que les festivités auraient dû être mieux encadrées et réduites par les autorités. Le monde du cyclisme avait aussi crié à l’injustice, réclamant notamment le retour du public sur les courses.